Article paru dans le Magazine littéraire de janvier 2012